bandeau-legumes
bandeau-legumes-2
bandeau-legumes-3
bandeau-legumes-4
bd_01
previous arrow
next arrow

FERME DANHIL

JÉRÔME & EMMANUELLE DANHIL

Depuis plus de vingt ans, Jérôme et Emmanuelle Danhil développent
la « Ferme Danhil » et son activité de maraichage en agriculture bio et raisonnée.

Une entreprise familiale

En 1998, Jérôme Danhil prend la suite de ses parents, qui cultivaient du maïs et élevaient des canards.

Suivant les préconisations de la Chambre d’Agriculture, Jérôme commence à diversifier la production : il amorce la culture de la pomme de terre, qu’il vend sur le marché de Dax et dans un des supermarchés de la ville. Progressivement, la clientèle lui demande du piment, de l’oignon…

Qu’à cela ne tienne, Jérôme achète une première serre, et étoffe progressivement sa gamme. Emmanuelle, son épouse, rejoint l’exploitation en 2001. Spontanément, les clients commencent à parler de la « Ferme Danhil », appellation aujourd’hui adoptée par tous.

AGRICULTURE
BIO & RAISONNÉE

de la Ferme DANHIL

Pour répondre à une demande de plus en plus forte et préserver sa propre santé,
Jérôme commence à cultiver en bio en 2007, d’abord avec les salades.

Il adhère au CIVAM Bio (devenu depuis AgroBio40), et suit plusieurs formations.

Ce choix implique un profond changement d’approche,notamment sur le plan technique : il faut agir en préventif plutôt qu’en curatif, anticiper davantage, accepter les échecs aussi…

Suivant leur volonté de vendre exclusivement les productions de la ferme,
à un prix juste et abordable, les Danhil opèrent des choix pour composer avec les attentes de la clientèle et les contraintes de culture.

La Ferme fonctionne donc en bio quand c’est possible, ou en agriculture raisonnée avec :

  • la fertilisation des cultures légumières uniquement avec des engrais organiques (que ce soit en AB ou en conventionnel).
  • une culture en pleine terre sous abri froid : à ne pas confondre avec hors-sol, la culture sous abri froid signifie sous serre sans chauffage ;
  • la mécanisation du désherbage en AB et en conventionnel : pour un gain de temps et de confort de travail ;
  • des paillages plastiques au sol contre l’enherbement : bien qu’utilisant des ressources en plastique, cette technique évite le surcroit de travail (donc de coût) et/ou l’utilisation de la chimie ;
  • l’utilisation à bon escient de produits chimiques : principalement contre le mildiou et pour le désherbage des légumes racine à cycles longs (comme la carotte et le navet) ;

LA FERME DANHIL AUJOURD’HUI

La Ferme compte aujourd’hui 

  • 2 gérants (Jérôme et Emmanuelle) ;
  • 3 salariés permanents à temps plein (Quentin, Henri et Priscilla) ;
  • 1 ou 2 saisonniers l’été.

Au total, 53 hectares sont cultivés

  • 14 hectares en bio, dont 7 hectares de légumes et 7 hectares de grande culture (maïs, soja, tournesol) ;
  • 4 hectares de légumes en conventionnel ;
  • des grandes cultures en conventionnel.

POUR FAVORISER LA QUALITÉ ET LA RICHESSE DES SOLS,
LA FERME DANHIL PRATIQUE LA ROTATION DES CULTURES ET L’IMPLANTATION D’ENGRAIS VERTS (VESCE, LÉGUMINEUSES, MOUTARDE…).